am + da

John, Pierre et Marguerite sont en séminaire

6h45 – Avion de Pierre et Marguerite. Destination : le séminaire annuel des top 200 managers de l’entreprise.

Pierre : Quelle fin d’année ! Je n’ai même pas trouvé le temps de lire le programme du séminaire.

Marguerite : John va y annoncer la nouvelle organisation. Tu sais ce qui se dit ?


Pierre : Oui, on passe en mode matriciel, avec des responsabilités partagées et des pilotes transversaux dans tous les sens.

Marguerite : Et pour « accompagner le changement », on nous fait le coup du séminaire.

Pierre : C’est tout vu. John va nous projeter 50 slides expliquant pourquoi notre survie est en jeu.

Marguerite : On va sûrement nous demander de tweeter nos commentaires en direct. C’est amusant sur le coup, ça maintient éveillé, mais ça reste très superficiel.

Pierre : Ensuite on va avoir une litanie d’intervenants « VIP », probablement un entraineur de foot célèbre qui va expliquer comment, en inventant des « nouvelles solutions coopératives », il a permis à son équipe de remporter un grand tournoi.

Margueritte : Je vais me mettre au fond de l’auditorium. J’ai plein de mails en retard.

12h45 – Séminaire des tops 200 – Déjeuner

Pierre : Je n’aurais jamais cru vivre cela. John n’a projeté que 3 planches ! Très claires, droit au but : où il veut nous emmener, et pourquoi. Sans survente ni dramatisation inutile.

Marguerite : J’ai trouvé très pertinents les ateliers participatifs qui ont suivi son intervention. Une grille de travail simple pour nous faire réfléchir aux incidences de la réorganisation sur la pratique de nos métiers, et identifier tous les « cailloux » qu’il faut traiter pour que la cible fonctionne au mieux et dans les délais attendus.

Pierre : Ce projet semple tenir la route. Et moi, si ça tient la route, je suis en confiance et prêt à m’investir !

19h45 – Salle d’embarquement du vol de retour

Marguerite : Bien vu Pierre ! On a eu la star du foot !

Pierre : Oui, mais ça a donné une respiration intéressante après le déjeuner et avant les ateliers de l’après-midi.

Marguerite : Ateliers de l’après-midi que tu n’avais pas anticipés en revanche ! Le matin on identifie les « cailloux », l’après-midi on propose en groupes inter-métiers des solutions pour les ôter de la chaussure. Soit dit en passant, pour se forger une culture de la coopération, c’est bien plus efficace et utile que des grands discours.

Pierre : Back to the basics !

Marguerite : Ce que j’ai préféré, c’est qu’il n’y a pas eu de restitution en plénière des travaux des ateliers ! On a échappé à ce sempiternel et pénible exercice de style !

Pierre : … qui a été avantageusement remplacé par la présentation, par John et son 1er cercle, du plan d’action post séminaire, permettant d’exploiter concrètement nos travaux.

Marguerite : Oui, je trouve ça crédible, on sait très bien qu’on ne peut pas tout résoudre en une journée.
Pierre : J’ai hâte de débriefer la journée à mes équipes, de les associer au projet. Ça m’a donné la pêche ce séminaire !

Marguerite : Et moi donc. Allez, embarquons …

 
© AM+DA 2015 | Mentions légales